LES FACTEURS CLÉS DU SUCCÈS POUR FINANCER SON PROJET D’ENTREPRISE

Inutile de préciser que lors du lancement de son activité, l’argent est le nerf de la guerre. D’abord parce qu’il vous faut lancer des travaux d’aménagement, payer les conseils éventuels (communication, comptabilité, etc.) mais surtout constituer le premier stock. Il existe différents types de solutions auxquelles l’entrepreneur peut avoir recours pour financer son projet. Attention cependant à ne pas commettre une des 5 erreurs classiques quand on finance son projet. Cependant, avant de se lancer à la pêche au financement (subventions, prêt bancaire, prêt d’honneur) quelques préalables sont nécessaires :

AVOIR SÉRIEUSEMENT RÉFLÉCHIT À SON PROJET

Avant d’approcher les financeurs, vous devez faire un travail de fond sur votre projet, réfléchir à vos motivations, votre vision à moyen et long termes. Ce travail vous permettra notamment de préparer votre « pitch » et d’anticiper les éventuelles questions du type : « Où vous voyez-vous dans 10 ans » ? Bien que plaisante, la réponse « milliardaire, sur une plage des tropiques » n’aura de poids que si elle procède d’une réelle vision stratégique.

CONSTITUER UNE ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

Cela donnera du crédit à votre entreprise. Pensez à mettre des personnes clés à des postes stratégiques. Votre meilleur ami designer web n’est pas forcément à l’aise lorsqu’il s’agit de finances. Bien que motivé et volontaire il pourrait être en difficulté au moment d’expliciter les chiffres aux financeurs.

AVOIR UN MINIMUM D’APPORT PERSONNEL

« L’argent appelle l’argent ! ». Ce dicton va se vérifier quand il s’agira d’aller voir les financeurs. On ne vous prêtera que si vous avez un apport minimum. Le banquier notamment aura besoin de cette assurance. Il minimisera son risque d’autant plus que vous y participez ! C’est votre projet après tout ! Constituer un apport personnel conséquent vous fera gagner en crédibilité en plus d’apporter de la solidité à vos fonds propres. Financer son projet est impossible si vous n’apportez pas un minimum d’apport personnel.

SOLLICITER LE « LOVE MONEY » POUR FINANCER SON PROJET

Le « love money » (comprenez l’argent des proches, de la famille) vous permettra d’avoir le soutien moral et financier de votre entourage. Cela constitue un gage de crédibilité supplémentaire. En effet, si la famille vous soutient, c’est qu’elle croit en vous et en votre projet. Ce peut être la première étape pour financer son projet !

BÉTONNER LE PLAN DE FINANCEMENT

Le plan de financement est votre « laissez-passer » pour accéder aux financeurs. Ce document, avec le business plan, sert de base à vos échanges avec les personnes susceptibles d’investir dans votre affaire. Ne négligez donc pas son élaboration. Pour les 3 ou les 5 années à venir, il devra traduire en chiffres toute votre stratégie définie dans le plan marketing et commercial. Compte tenu de son importance, n’hésitez pas à vous rapprocher des professionnels de la création d’entreprise (agences régionales, boutiques de gestion, comptables, etc.). Quel qu’en soit le prix, cet investissement de départ vous permettra de gagner du temps et de l’argent (si les financeurs vous suivent !).

Le cabinet CCOFIT SARL vous accompagne dans la structuration de votre projet et la recherche de financement.

www.ccofit.com
contact@ccofit.com

00237 698770127 (Cameroun)
0033 623631346(France)

 

Categories: Entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *